Formation VTC

Devenez chauffeur VTC
un métier en pleine croissance

Devenir Chauffeur VTC à Paris - chauffeur barbu souriant - Partners Formation
0 %

Réussite

0

stagiaires depuis 2021

0 %

Avec vous

0 %

satisfaction

Objectifs de la formation VTC

La carte VTC est obligatoire pour exercer l’activité de chauffeur privé professionnel

  • Faire aboutir votre projet
  • Obtenir la carte VTC en 2 mois
  • Acquérir des bases de gestion (factures et devis)
  • Révisez vos bases en anglais touristique
  • Acquérir les bases nécessaires pour le développement d’une clientèle privé

Devenir chauffeur VTC à Paris - cliente souriante - Partners Formation
formation VTC - couple se photographiant - partners formation

plaisir de conduire

formation VTC - chauffeur vtc conduisant - partners formation

activité rentable

formation VTC - chauffeur vtc regardant son smartphone - partners formation

indépendance financière

formation VTC - chauffeur vtc devant sa voiture - partners formation

équilibre pro - perso

Nos formules 100% intégrales

Taux de réussite 95%

Eco

1390 €

Standard

1690 €

Premium

2490 €

Nos formations à la carte

Continue

195 €

Standard

490 €

Théorie

590 €

Lieux et horaires avec votre Centre de formation VTC

Plateforme accessible 7j/7 et 24H/24 conçue spécialement pour le e learning

Dates d'examen d'amissibilité

Session mensuelle à compter du :

Date limite d’inscription

Pourquoi choisir PARTNERS FORMATION ?​

Centre agréé
Préfecture de Police
Formation éligible
CPF
Cours en petits groupe
12 personnes maximum
Conseils et aide à la création d’entreprise

Contenu du programme FORMATION VTC

Programme théorique
  • Réglementation du transport public particulier de personnes
  • Gestion
  • Sécurité routière
  • Langue française
  • Langue anglaise
  • Développement commercial
  • Développement commercial et gestion d’entreprise propre à l’activité de VTC
  • Règlementation nationale propre A l’activité de VTC.
business
en quoi consiste une formation chauffeur VTC - partners formation
Programme pratique
  • Conduite et sécurité
  • Relation client
  • Construction du parcours et  accompagnement touristique
  • Facturation et paiement

Les conditions d’admission pour la FORMATION VTC

Objectifs de la formation VTC «Voiture de Transport avec Chauffeur »
  • Se préparer efficacement à l’épreuve d’admissibilité de l’examen VTC (formation théorique)
  • Obtenir la carte professionnelle VTC (après  avoir réussi également l’épreuve d’admission pratique)
  • Acquérir des notions solides en langue anglaise
  • Acquérir des notions de gestion d’entreprise
  • Renforcer ses compétences commerciales
  • Établir un devis en réponse à une commande, préalablement à la réalisation  d’une mission, établir une facturation.
Public concerné
  • Tout public de plus de 18 ans
  • Maîtriser la langue française
  • Notion de calcul de base (+, –, / , x , % , …)
  • Être titulaire du permis de conduire de catégorie B établi depuis 3 ans.
  • Sont interdits d’exercer les chauffeurs condamnés pour certains délits : peine d’au moins 6 mois de prison pour vol, abus de confiance, délit du code de la route, etc.
  • A ccès aux personnes porteurs d’un handicap : nous consulter

L’examen VTC

Contenu de l’examen

L’examen se compose de deux parties :
1. L’examen théorique avec épreuves d’admissibilité, sous forme de questions à choix multiples (QCM) et de questions à réponses
2. Une épreuve pratique d’admission, de mise en situation pratique de réalisation d’une mission de transport en véhicule de tourisme avec chauffeur.

Questions fréquemment posées concernant la FORMATION VTC

Le salaire d’un chauffeur VTC (Véhicule de Transport avec Chauffeur) peut varier en fonction de plusieurs facteurs tels que la ville où il travaille, le nombre d’heures travaillées, l’expérience et la qualité du service fourni. En France, le salaire moyen d’un chauffeur VTC salarié est d’environ 2000 à 2 500 euros net par mois. Un chauffeur VTC sur application peut espérer un chiffre d’affaires entre 3500 et 6000 euros/mois . Un chauffeur VTC ayant ses propres clients peut espérer un chiffre d’affaires compris entre 6000 et 10 000 euros/mois.
Le travail de conducteur VTC peut être rentable, mais cela dépend de plusieurs facteurs tels que le nombre d’heures travaillées, la ville où vous travaillez, la qualité de service que vous offrez, les frais associés à votre activité.

Pour obtenir la carte VTC en France, il est nécessaire de suivre une formation professionnelle auprès d’un centre de formation agréé.

Formation VTC en ligne : vous avez la possibilité de passer l’intégralité de la formation à distance sur notre plateforme de formation e-learning https://ecole-tranport.fr ou dans un de nos centres Partners Formation.

Les différentes étapes du processus doivent être suivies et les délais sont réglementés par la loi. Cela peut prendre plusieurs semaines à plusieurs mois pour obtenir toutes les autorisations nécessaires et la carte VTC.

Pour accélérer le processus, il est recommandé de suivre une formation professionnelle de qualité dans un centre de formation agréé et de considérer cette préparation aux examens avec sérieux, afin de maximiser ses chances de réussite à la première tentative.

En France, pour devenir chauffeur VTC (Véhicule de Transport avec Chauffeur), il est nécessaire de remplir plusieurs conditions légales, telles que : 1. Avoir au moins 21 ans 2. Posséder un permis de conduire valide depuis au moins 3 ans 3. Ne pas avoir été condamné pour certaines infractions graves (telles que les infractions liées à la sécurité routière, les atteintes à la vie ou à l’intégrité physique, les atteintes aux mœurs, etc.) 4. Obtenir une attestation de formation professionnelle, délivrée par un organisme agréé, attestant de la réussite à un examen pratique et théorique portant sur les connaissances professionnelles, la réglementation et les notions de sécurité routière 5. Avoir un casier judiciaire vierge (bulletin n°2)
En France, il existe un seul examen officiel pour devenir chauffeur VTC, qui est administré par les Chambres Des Métiers et de l’Artisanat (CMA). L’examen consiste en une épreuve écrite portant sur les connaissances professionnelles, la réglementation et les notions de sécurité routière (cf Droit des transports). Il existe des formations VTC préparatoires à l’examen, proposées par des centres de formation agréés, qui aident les candidats à se préparer à l’examen (avec examens blancs) et à réussir dès la première tentative.

L’examen VTC comporte des épreuves des examens théoriques, comme la réglementation et la sécurité,optionnellement préparables par une formation à distance. L’examen pratique VTC inclut des tests de conduite, navigation et relation client. Une fois les épreuves réussies, les candidats reçoivent une attestation de réussite, essentielle pour obtenir la carte professionnelle et exercer comme chauffeur VTC. La préparation peut inclure des cours en ligne et des sessions de pratique.

En France, pour obtenir une carte professionnelle VTC (Véhicule de Transport avec Chauffeur), il est nécessaire de suivre plusieurs étapes et de remplir certaines conditions légales et réglementaires, telles que :

1. Réaliser une formation vtc certifiée dans un centre agréé et réussir l’examen

2. Préparer le dossier de demande de carte professionnelle : Une fois la formation professionnelle terminée, il faut préparer un dossier de demande de carte professionnelle, comprenant notamment les pièces suivantes :

• Une copie de la carte d’ identité

• Une copie du permis de conduire

• Une copie de l’attestation de réussite à l’examen VTC

• Une visite médicale auprès d’un médecin agréé

3. Déposer le dossier de demande de carte professionnelle : Le dossier complet doit être déposé à la Préfecture du département de résidence du candidat.

4. Attendre la décision de la Préfecture : La Préfecture examine le dossier et peut demander des informations complémentaires ou des pièces justificatives. Si le dossier est complet et conforme, la Préfecture délivre la carte professionnelle VTC dans un délai de quelques semaines à quelques mois.

Il est important de noter que les délais et les exigences spécifiques peuvent varier en fonction des lois et des réglementations applicables dans chaque pays ou région. Il est donc recommandé de se renseigner sur les exigences et les procédures spécifiques pour obtenir une carte professionnelle VTC dans votre région.

Lire également : comment obtenir son macaron VTC ?

La relation entre un chauffeur VTC et Pôle Emploi dépend de la situation de chaque individu. Si le chauffeur VTC est demandeur d’emploi, il peut s’inscrire à Pôle Emploi pour bénéficier d’une aide à la recherche d’emploi et être accompagné dans sa recherche. Il peut également être orienté vers des offres d’emploi de chauffeur VTC disponibles sur le marché. En revanche, si le chauffeur VTC exerce déjà une activité, il n’a pas de relation directe avec Pôle Emploi. Cependant, il peut être amené à déclarer ses revenus à Pôle Emploi si ceux-ci sont inférieurs à ce qu’il touchait lorsqu’il était au chômage et qu’il perçoit une allocation de retour à l’emploi.

Le coût d’une formation VTC (Véhicule de Transport avec Chauffeur) peut varier en fonction de plusieurs facteurs, tels que la durée de la formation, le centre de formation choisi et la région où se déroule la formation. En France, les tarifs peuvent aller de quelques centaines à plusieurs milliers d’euros.

Le coût moyen d’une formation VTC en France est d’environ 1 500 à 2 000 euros. Cependant, il est important de noter que ces frais d’ inscription peuvent bénéficier d’aides financières pouvant être accordées pour aider à financer la formation, comme le Compte Personnel de Formation (CPF) ou des aides spécifiques pour les demandeurs d’ emploi.

Oui, en France, pour devenir chauffeur VTC (Véhicule de Transport avec Chauffeur privé), il est obligatoire de passer une visite médicale auprès d’un médecin agréé par la Préfecture. Cette visite médicale a pour objectif de vérifier que le candidat remplit les conditions de santé nécessaires pour exercer l’activité de chauffeur VTC en toute sécurité.

Le médecin agréé réalise un examen médical complet, qui comprend notamment un examen de la vue, de l’ouïe, de la motricité et de la coordination. Le candidat doit également fournir un certificat médical d’aptitude à la conduite de véhicules professionnels.

Les candidats doivent également se soumettre à une visite médicale tous les 5 ans pour renouveler leur carte professionnelle VTC.

En tant que futur chauffeur VTC, le candidat devra souscrire à des assurances spécifiques et le numéro de sécurité sociale permettra de garantir qu’il est affilié à la sécurité sociale pour bénéficier de la couverture sociale en cas de maladie, d’accident ou d’autres situations prévues par le système de protection sociale français.

En France, un chauffeur VTC (Véhicule de Transport avec Chauffeur) est considéré comme un professionnel du transport de personnes. Son statut juridique peut varier selon la façon dont il exerce son activité.

En général, un chauffeur professionnel VTC peut avoir le statut d’auto-entrepreneur ou de micro-entrepreneur s’il travaille de manière indépendante en entreprise individuelle ou être salarié d’une entreprise de VTC s’il travaille pour une telle entreprise. Son statut juridique est donc dépendant de ses propres choix.

Le Registre des VTC (Véhicules de Transport avec Chauffeur) est un registre national tenu par les autorités compétentes, qui répertorie les entreprises de transport VTC et les chauffeurs VTC autorisés à exercer leur activité en France.

Ce registre a été créé dans le cadre de la réglementation VTC en vigueur depuis 2014, qui vise à réguler l’activité des VTC et à garantir la sécurité des passagers transportés. Les entreprises et les chauffeurs VTC doivent être inscrits sur ce registre pour exercer leur activité.

Le Registre des VTC permet notamment de vérifier l’identité des chauffeurs et de s’assurer qu’ils remplissent les conditions requises pour exercer l’activité de VTC, telles que l’obtention d’une carte professionnelle VTC, la détention d’un permis de conduire en cours de validité et la possession d’un véhicule répondant aux normes de sécurité et de confort exigées.

Une licence VTC est une autorisation officielle permettant à un chauffeur de VTC d’exercer légalement en tant que professionnel. Elle est inscrite au registre des VTC et garantit que le conducteur a un statut juridique adéquat, conforme à la réglementation. Cette licence permet de proposer des services de tourisme avec chauffeur ou de créer une entreprise de transport spécialisée. Elle est essentielle pour opérer légalement et assurer la qualité du service offert.

Le métier de chauffeur VTC se distingue de celui de chauffeur de taxi par plusieurs aspects. Les chauffeurs VTC utilisent leur propre voiture de transport et doivent respecter certaines règles de gestion d’entreprise. En revanche, les chauffeurs de taxi opèrent généralement avec une licence spécifique et une voiture de taxi distincte. Les réglementations, les tarifs et les conditions d’exercice peuvent également varier.

L’examen de chauffeur professionnel VTC comporte une épreuve théorique portant sur les réglementations, les règles de conduite, la gestion d’entreprise et les notions liées au métier de chauffeur VTC. Cette épreuve vise à évaluer les connaissances et compétences nécessaires pour exercer le métier de chauffeur VTC de manière professionnelle.

La formation pratique est une étape cruciale dans le parcours du chauffeur VTC. Elle permet d’acquérir les compétences essentielles liées à la conduite, à la gestion des itinéraires, à l’accueil des clients, à la sécurité et aux spécificités du métier. La formation pratique complète la partie théorique et prépare les futurs chauffeurs VTC à exercer efficacement leur profession.

Le programme de formation pour devenir chauffeur VTC inclut généralement des cours théoriques sur les réglementations, la gestion d’entreprise, le service clientèle, la sécurité et les techniques de conduite adaptées au transport de personnes. Il comprend également une formation pratique sur le terrain pour mettre en pratique les connaissances acquises.

Le tronc commun de la formation VTC inclut la réglementation du transport, la gestion d’entreprise pour devenir un chauffeur de VTC indépendant, et les techniques de conduite sécurisée. Les candidats apprennent également la relation client, l’anglais professionnel et l’entretien des véhicules. L’obtention d’une attestation de formation continue est souvent requise pour maintenir et actualiser les compétences, garantissant ainsi la qualité du service fourni aux passagers.

L’examen de chauffeur VTC se compose d’une épreuve théorique ainsi que d’une épreuve pratique. L’épreuve théorique porte sur les connaissances liées au métier de chauffeur VTC, tandis que l’épreuve pratique évalue les compétences en conduite, en accueil des clients et en gestion des itinéraires. La réussite à ces épreuves est nécessaire pour obtenir la carte professionnelle VTC.

Dans le secteur du VTC, il est essentiel de rester à jour avec les évolutions réglementaires, les nouvelles technologies et les meilleures pratiques. Les actions de formation continue permettent aux chauffeurs VTC de renforcer leurs compétences, d’améliorer leur service clientèle, de se familiariser avec les innovations de l’industrie et de se démarquer sur le marché.

L’attestation de capacité en transport est un document qui démontre les connaissances et les compétences du chauffeur VTC dans le domaine du transport de personnes. Elle renforce la crédibilité du chauffeur et peut être un atout lors de la recherche d’emploi ou pour démarrer une entreprise de VTC. Elle témoigne de la formation professionnelle et de la qualification du chauffeur VTC.

En tant que propre patron, un chauffeur VTC peut proposer des services flexibles et personnalisés. La pratique VTC permet d’accéder facilement à une voiture de transport confortable, idéale pour des trajets sur mesure.

Les VTC permettent effectivement de combler les lacunes des transports publics, notamment pour ce qu’on appelle le dernier kilomètre.

Les taux de réussite à l’examen de chauffeur VTC peuvent varier d’une année à l’autre et d’une région à l’autre. Il est préférable de se renseigner auprès des autorités compétentes pour obtenir les chiffres les plus récents. Toutefois, en général, il est recommandé de bien se préparer à l’examen en suivant une formation de qualité pour augmenter ses chances de réussite.

En tout état de cause, choisir Partners Formation est un sérieux gage de réussite car le taux de réussite est de 95%

Le Chat sera bientôt disponible !

Quel est votre projet ?